Un syndrome qui sévi surtout chez les enfants. Un petit quelque chose qui change en quelques secondes une journée calme en journée speedy gonzales arriba, arriba, arriba…

Et oui, j’ai succombé en voyant une paire de bottine et vous l’imaginez bien, mini-moi a eu la même vision que moi… version acidulée évidemment, du type « oh trop classe elle sont trop jolies » (je sautille, je sautille, je sautille, enfin pas moi hein, mais la petite blonde juste à côté)

IMG_6268

Première pensée qui me vient à l’esprit à ce moment là : « oh non, tu es bien trop petite pour avoir une telle réaction devant une paire de bottines ». C’est bien confirmé, les filles ont ce gène que les garçons n’ont pas, le gène de « la fashion addict ». Mais je ne suis pas venue vous parlez de celui-ci, je le découvre actuellement et n’ai que peu de recule quant à son degrés d’évolution chez mini-moi.

Revenons-en aux chaussures… Craqué nous avons… Et là, notre journée à pris instantanément une autre tournure. Non pas que mini-moi soit discrète et calme habituellement, mais là… A croire que nous venions d’acheter des « super » chaussures aux pouvoirs incontrôlables. Nous avons eu le droit à des allés et retours à toute allure, en marche arrière, en sautillants en pas de géants… Un petit ouragan de courses, sauts en longueur et « t’as vu comme elles sont trop belles » et tout ça pendant des heures.

Alors je vous le demande, vous connaissiez ce syndrome ? Parce que pour nous, à chaque nouvelle paire il refait surface (et je vous épargne le passage du « je peux dormir avec ? »)

Mais objectivement, elles sont trop belles ses nouvelles bottines, hein ?

Allez bonne et belle fin de journée les ami(e)s